Accueil Agenda > ARBORETUM > GRANDS JARDINIERS > PERSONNALITES DU PAYSAGE > Pirro LIGORIO (1514 - 1583) Renaissance Italienne

Mis à jour le 17/03/2013

Pirro LIGORIO (1514 - 1583) Renaissance Italienne

Architecte et archéologue Italien, né à Naples en 1514, Pirro Ligorio construisit la villa Pia dans les jardins du Vatican pour Pie IV. Il réalisa aussi la villa d’Este à Tivoli qui reste célèbre par ses jardins étagés et animés de jeux d’eau.
A la mort de son père, Pirro Ligorio est accueilli avec sa mère dans la famille princière des Carafa de Matalone. Vivant dans les palais des Carafa , il y découvre dès l’enfance les antiquités romaines qui deviendront une passion durant toute sa vie.

puceTitre.pngUn architecte humaniste

Très tôt ses dons pour le dessin sont remarqués et il est initié à la peinture à travers des leçons prises avec des peintres de l’école de Polydore Caldara (1492 -1543 élève de Raphaël ). Elève brillant, possédant une mémoire phénoménale, il assimile facilement la philosophie, la musique, les mathématiques, l’astronomie, les perspectives, la topographie, la cartographie. Personnage doué pour l’art, il s’installe dès l’âge de 20 ans à Rome où grâce à ses relations et à son savoir-faire de nombreuses commandes artistiques lui sont faites pour les palais de richissimes familles.

Pour les architectes et paysagistes de cette époque, l’art fait partie d’un tout. Ils doivent connaitre la peinture, l’architecture, l’art des jardins et la botanique afin de mettre en scène la perfection de l’esthétisme.

Pirro Ligorio est justement un architecte humaniste, admirateur d’Ovide (poète érotique de l’antiquité), il est à la recherche d’esthétisme et de bien- être. Il sera donc toute sa vie en constante opposition avec l’inquisition de l’époque qui n’apprécie pas ses idées et le fait qu’il soit devenu à 35 ans le « Surintendant de la Fontaine de St Pierre ».

Archéologue dans l’âme, il passe beaucoup de son temps à faire des fouilles ce qui l’amène à s’intéresser aux ruines de l’immense Villa Hadriana, construite par l’empereur Hadrien au IIème siècle à Tivoli. De ses jardins il exhume de nombreuses statues antiques et dénudées qu’il réintégrera en partie dans les jardins de la Villa d’Este, chantier monumental qu’il entamera vers 1560.

puceTitre.pngLa villa d’Este

Le projet démesuré de la villa d’Este prend naissance dans les années 1550, date à laquelle Pirro Ligorio arrive à convaincre son ami et protecteur, le cardinal de Ferrare, d’acquérir le Valle Guadente, proche de Tivoli. Il va y créer un jardin extraordinaire composé de jeux d’eau en profitant d’une dénivelée de près de 45 m et en détournant le fleuve Aniene. Escaliers, rampes, terrasses, jeux d’eau innombrables, vue ouverte sur le paysage, dévoilent en un seul lieu les idées nouvelles de ce concepteur de génie. Les travaux dureront plus de 10 ans. La villa d’Este est actuellement classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.
 [1]

puceTitre.pngLa fin d’une vie

En 1565 à l’apogée de sa renommée, il fut nommé à la succession de Michel Ange comme « Architecte de St Pierre » par le pape Paul IV. Hélas il fut déchut deux ans plus tard pris dans les mailles d’intrigues politiciennes fomentées par ses adversaires contre-réformistes. L’humaniste déclaré qu’était Pirro Ligorio représentait pour eux un danger d’ouverture à écarter à tout prix. Ce fut chose faite avec son exil à Tivoli jusqu’à sa mort en 1583.

Il laisse des palais, des villas, et des jardins magnifiques qui sont toujours des références pour l’art des jardins et l’architecture de la renaissance Italienne : La villa d’Esté, la Villa Pia, l’embellissement des jardins du Cardinal Carpi, du palais Lancelotti, du palais Capodiffero…), ainsi qu’une bibliographie importante de quarante volumes manuscrits : « Antiquités de Rome ».

puceTitre.pngSources et liens

Villa d’Este

Livre de Jean-Pierre Le Dantec "Dix Jardiniers" Actes Sud