Accueil Agenda > ARBORETUM > GRANDS JARDINIERS > PERSONNALITES DU PAYSAGE > Russell PAGE (1906-1985)

Mis à jour le 26/01/2013

Russell PAGE (1906-1985)

Russell Page fut un grand architecte paysagiste et concepteur de jardins du XX ème siècle.
Cet homme de l’art s’est beaucoup investit dans la mise en valeur et la rénovation des parcs et jardins de demeures historiques principalement au Royaume Uni et en France.

puceTitre.pngBiographie

Né en Angleterre dans le Lincolnshire dans une famille proche de la nature qui aimait les jardins , Russell Page a pu très tôt se familiariser avec les plantes, les arbres, l’eau...
Passionné, il se documente inlassablement sur l’art des jardins, et dès l’âge de 14 ans il compose sa première rocaille pour le jardin familial.

Apprenti à 17 ans auprès de l’architecte Johnny Johnson il apprend sur le terrain l’art de la composition et de l’aménagement.
Il disait lui-même : "L’apprentissage de l’art des jardins, ne peut pas être, pour qui que ce soit, académique ou théorique. Il faut apprendre les plantes, la pierre, l’eau et le sol, autant avec les mains qu’avec la tête" (source : The eduction of a Gardner - Russell Page).

Après une formation artistique classique à la Slade School de l’université de Londres, ses prédispositions artistiques en dessin et peinture lui permettent d’intégrer les Beaux Arts à Paris dans les années 30.
A partir de cette époque, entre la France et l’Angleterre, il fera de nombreuses rencontres décisives pour son avenir professionnel et travaillera principalement à la création ou la rénovation de parcs et jardins de différents châteaux et manoirs.
On peut citer parmi les plus marquants, le château de Boussy-Saint-Antoine près de Paris, dont le propriétaire, Amos Laurence bien intégré dans l’aristocratie, fit connaitre à Russell Page de nombreux parcs et jardins français et Anglais. Il lui fit découvrir entre autre le domaine de Longleat, grandiose château Elisabethain dans le Wiltshire en Angleterre, où l’architecte paysagiste bouleversa les plans préalablement établis par Capability Brown.

Il travaille aussi au château de Mivoisin situé au Sud de Paris, propriété de Marcel Boussac, fondateur de la maison Dior, où il fit détourner le cours d’eau voisin pour l’intégrer dans le parc et y donner ainsi de nouvelles perspectives.

Grâce à ces rencontres, peu communes, Russell Page, forgeât son style très particulier de jardins dans lequel il allie les formes linéaires à la française et une originalité dans l’association des plantes et des massifs. L’eau est toujours présente dans ses créations et constitue même un élément essentiel qu’il adapte à chaque nouveau projet. Il décrit l’art des jardins comme une perpétuelle recherche d’une alliance entre nature et artifice.

Il a toujours su créé des jardins en harmonie avec les bâtiments et le paysage environnant et ainsi lier le passé avec le présent.

La guerre le fit voyager aux Etats Unis, au proche Orient, en Inde, à Ceylan. Il s’installa à Paris en 1946 et se maria avec Lida Gurdjieff en 1947. Ils ont eu un fils, David.
Après leur divorce en 1954, il se maria la même année avec Milanova Vera Daumal. Elle mourut en 1962, date à laquelle il retourna vivre en Angleterre.

En 1980 il dessine le parc du siège de PepsiCo à Purchase près de New York, et l’aménage. Ce fut un travail considérable auquel il consacra six mois par an jusqu’à sa mort en janvier 1985.

puceTitre.pngSources et liens

L’éducation d’un jardinier
Autobiographie 1962
Russell Page

Les jardins de Russell PAGE
Marina Schinz et Gabrielle Van Zuylen
Edition Flammarion 255 pages