Accueil Agenda > ARBORETUM > LES JARDINS > JARDINS D’EUROPE > Jardins Paysagers Angleterre

Mis à jour le 22/01/2013

Jardins Paysagers Angleterre

En Grande Bretagne, le jardin de Stowe est l’un des premier jardin paysager.Planté entre 1715 et 1726 sous la direction de l’architecte paysagiste Charles Bridgeman, ce type de jardins influença de façon déterminante l’art paysager outre-atlantique.

Bridgeman fut le premier à tracer pour ce jardin des contours irréguliers et à laisser plus libre la structure des parterres. Sa principale innovation est d’ouvrir la vue au vaste paysage avoisinant, de ne pas fermer le jardin par des murs, mais seulement par un "haha" sorte de fossé sec creusé ou douve sèche qui marque les limites de la propriété et assure une liaison avec le paysage sans mur ni clôture.

A partir de 1735 d’autres grands artisans du jardin anglais que sont les paysagistes William Kent et Lancelot « Capability » Brown, dénoncent l’artifice du jardin formel et se font les porte-paroleS du mouvement paysager anglais.

Ce mouvement se définit par la création de perspectives intéressantes comme l’avait initié Bridgman, mais en affinant la mise en scène vers la découverte successive de plusieurs tableaux.
Willian Kent introduit les courbes, allées tortueuses, pelouses ondulées, ruisseaux qui serpentent, buttes et reliefs, pièces d’eau aux formes qui semblent dues au hasard.

Il plante les arbres, en quantité et en groupes, de façon à recréer un espace naturel, d’aspect spontané et libre.
Enfin il utilise des jeux d’ombres et de lumières, à la manière des peintres, et le goût étant aux ruines antiques ou gothiques, aux pyramides égyptiennes, aux pagodes chinoises, aux kiosques ottomans, aux pittoresques chaumières, il installe régulièrement des fabriques. C’est la naissance du paysage romantique.

Le jardin se transforme en une image de la nature pittoresque et idylique.