Accueil Agenda > ART ET TECHNIQUE > AMENAGEMENTS PAYSAGERS > MAÇONNERIES PAYSAGERES > Terrasses en béton coulé

Terrasses - Béton - aménagement - imprimé - Désactivé - Dallage
Mis à jour le 17/03/2013

Terrasses en béton coulé

La terrasse de jardin est un lieu essentiel qui, s’il est bien pensé au départ, peut accompagner la vie quotidienne de ses propriétaires. On y déjeune, on y joue, on s’y repose. C’est généralement le lieu de passage obligé qui s’ouvre sur le jardin, les circulations ou la piscine.
La terrasse se doit de s’intégrer aux constructions existantes ainsi que de correspondre aux goûts, aux attentes et aux budgets des utilisateurs.

Répondant à un usage autant privé que public mais aussi à des exigences fonctionnelles et décoratives, les terrasses en béton offrent une multitude de possibilités avec des mises en œuvre des plus simples aux plus complexes.

Coulé sur place, le béton offre une grande liberté d’utilisation en permettant les courbes, les pentes et les contours imaginés par le concepteur.
Résistant au gel, antidérapant, facile à entretenir, il assure aussi une maintenance aisée pour les gestionnaires.
Sur un plan esthétique, les types de finitions sont multiples ; colorées, désactivées, bouchardées, imprimées et plus encore. En choisissant la présentation la plus pertinente le béton peut s’adapter à tous les styles de jardin.

puceTitre.pngLe béton désactivé

L’aspect fini d’un béton désactivé laisse apparaître un lit de matériaux de type graviers ou mignonettes. Ces matériaux sont solidement liés et font partie intégrante de la dalle en béton.

puceSStitre.pngMise en place de protection sur le sol et sur les végétaux proche du chantier. Réalisation d’un balisage interdisant le passage aux véhicules et aux piétons.
puceSStitre.pngL’étude et la réalisation des installations de collecte de l’eau pluviale (avaloirs, fil d’eau, regards) qui déterminent les niveaux ont été réalisées préalablement.
puceSStitre.pngRéaliser le piquetage du chantier et fixer les points altimétriques en prévoyant des pentes minimum de 2 cm par mètre qui dirigeront l’eau pluviale vers des avaloirs ou des zones drainantes.
puceSStitre.pngPrévoir un terrassement du sol en place à - 45 cm de hauteur et un apport de grave sur 30 cm qui sera nivelée et compactée.
puceSStitre.pngLe coffrage des rives est réalisé à l’aide de bastaings ou par un calepinage en pavés, briques ou autres matériaux décoratifs posés et calés par du béton.
puceSStitre.pngLes joints peuvent être réalisés avec des rails PVC spécifiques qui serviront aussi de guide lors de la mise en oeuvre du béton. Ces rails peuvent être avantageusement remplacés par le calepinage qui délimite des zones de 25 m² (la plus grande longueur ne doit pas être supérieure à 2.5 fois la largeur).

Les matériaux formant le calepinage doivent être protégés des projections du béton par l’application d’un produit protecteur.

puceSStitre.png Le ferraillage assurant la structure du dallage en béton est réalisé en treillis soudé avec des mailles de 150 x 150 (1kg/m²). Des fibres seront ajoutées dans le béton afin d’améliorer sa cohésion et d’éviter les fissurations.
puceSStitre.pngLe support doit être humidifié avant la mise en oeuvre du béton. Utiliser un béton dosé à 300 kg de ciment par m3. Selon l’aspect esthétique désiré, il peut être coloré et composé de graviers ou de mignonettes, roulés ou concassés.
puceSStitre.pngLe béton est étalé au rateau puis nivellé à la règle. Il est possible de vibrer le fond de la dalle parallèlement au sol sans trop insister afin de ne pas provoquer la séparation du mélange et l’apparition des éléments les plus gros.
puceSStitre.pngla surface de la dalle doit être talochée afin d’obtenir une surface lisse, plane et sans creux apparent. Les graviers doivent être recouverts par la laitance.
puceSStitre.pngDés que l’eau de ressuyage a disparue, le produit retardateur de prise (désactivant) est pulvérisé sur la surface de la dalle de manière homogéne (1 litre pour 4 m² , buse de 0,79 mm, pression de 3 bars)
puceSStitre.pngEn cas de menace de pluie ou de forte chaleur, il est nécessaire de couvrir le béton frais.
puceSStitre.pngSelon la saison et la température, laissez agir de désactivant de 5 à 24 heures.
puceSStitre.pngLe nettoyage de la couche de laitance désactivée se fait à l’aide d’un laveur haute pression (100 à 150 bars) qui laisse apparaître les granulats propres à la surface du béton. Si les granulats se décollent sous l’effet de la pression, il est nécessaire de laisser durcir la dalle quelques heures de plus.
puceSStitre.pngLe rinçage se termine avec de l’eau sans pression.

A noter :
- Pour des surfaces plus rustiques, il est possible de réaliser les joints avec un simple trait de scie qui sera réalisé 48 heures aprés la mise en oeuvre du béton.
- Utiliser des gravillons concassés dans le mélange afin d’obtenir des surfaces antidérapantes.
- Il existe des désactivants biodégradables qui respectent l’environnement.
- Afin de faciliter l’entretien de la dalle, il est possible d’appliquer quelques semaine aprés la fin du chantier un traitement de surface qui évitera la pénétration des tâches d’huile et facilitera le nettoyage.

puceTitre.pngLe béton matricé

le béton matricé est réalisé sur le principe du pochoir qui recouvre les zones du béton à conserver et qui laisse découverte les parties qui seront colorées et donneront ainsi un effet de dallage ou de pavage selon le modèle choisi.

puceSStitre.pngSuivre les principes de préparation de la dalle en béton enoncés dans le chapitre "Béton désactivé".
puceSStitre.pngAprès la mise en œuvre du béton et un talochage fin, des matrices (pavés, dalles...) sont disposés sur la laitance du béton frais.
puceSStitre.pngUne couche de durisseur minéral coloré est saupoudrée sur le béton frais puis incorporée par un nouveau lissage circulaire. Il est possible de personnaliser la réalisation en ajoutant des couleurs qui donneront des effets de nuances et de flammages.
puceSStitre.pngLes matrices sont enlevées lorsque la surface commence à durcir (l’empreinte du doigt ne marque plus). Elles sont retirées verticalement pour un meilleur démoulage.
puceSStitre.pngUne fois le béton durci, la surface est balayée et une résine de protection est appliquée. Elle améliorera l’imperméabilité du support et facilitera l’entretien.

puceTitre.pngLe béton imprimé

les bétons imprimés donnent un aspect de dallage, de pavage ou encore de platelage de bois en imitant les coloris et les reliefs des matériaux.

puceSStitre.pngDe la même manière que la technique du béton désactivé, le béton est mis en œuvre puis taloché.
puceSStitre.pngUne couche de durisseur minéral coloré est saupoudrée sur le béton frais puis incorporée par un nouveau lissage circulaire. Il est possible de personnaliser la réalisation en ajoutant des couleurs qui donneront des effets de nuances et de flammages.
puceSStitre.pngUn produit de décoffrage est appliqué et les moules sont posés pour réaliser le relief.
puceSStitre.pngRéaliser une pression régulière sur l’ensemble de la surface du moule puis les déplacer par bonds successifs. Il est possible de marcher sur le moule en prenant soins de rester sur le centre de sa surface. Les moules doivent être retirés verticalement afin de respecter la qualité de l’empreinte.
puceSStitre.pngUne fois le béton durci, la surface est balayée et une résine de protection est appliquée. Elle améliorera l’imperméabilité du support et facilitera l’entretien.

puceTitre.pngLe béton grésé

le béton grésé présente une surface parfaitement lisse composés d’un agrégat dont les matériaux semblent avoir été sciés.

puceSStitre.pngAprés séchage de la dalle béton, le parement est attaqué par un polissage grossier sur 1 à 2 mm d’épaisseur faisant apparaître la texture interne du béton et ainsi la couleur et la forme des granulats.
puceSStitre.pngDes passes complémentaires avec des grains plus fins permettent d’éliminer les griffures et d’obtenir une surface parfaitement polie.
puceSStitre.pngAttention, cette surface peut être trés glissante. Elle est donc à réserver pour des terrasses couvertes.

puceTitre.pngLe béton balayé

Les dalles en béton balayé présente une surface plus ou moins profondement striée.

puceSStitre.pngLa mise en oeuvre de la dalle béton suit les principes déjà vus précédemment. Un colorant peut être incorporé lors de la réalisation du béton.
puceSStitre.pngAvant le durcissement complet, la surface du béton est balayée avec une brosse dont le poil est plus ou moins dur suivant l’effet recherché.
puceSStitre.pngD’un aspect rustique, cette finition permet toutefois d’obtenir une surface anti-dérapante qui peut convenir à certaines terrasses (lieux publics, forêt...).

puceTitre.pngSources et liens

Centre d’Etude et de Recherhe de l’Industrie du Béton (CERIB)
Infociments : Base documentaire de référence sur les ciments et les bétons.
Mon Beau Béton : Les dernières innovations esthétiques en matière de béton.
Explorations Architecturales : L’univers des constructions en béton.