Accueil Agenda > LES + > ARCHIVES ACTUALITES > 2013 > Avril 2013 > LE TOUR DU MONDE DU PAYSAGE

Mis à jour le 21/04/2013

LE TOUR DU MONDE DU PAYSAGE

Le 18 avril 2013,

En Roumanie, un paysagiste français, Nicolas Triboi, nous présente son quotidien professionnel et ses réflexions quant à l’activité du paysage à Burarest.
Beaucoup d’argent mal employé, une concurrence sans expérience, ni compétence. Un marché en plein développement avec un gros potentiel mais sans aucun cadre.
A lire dans Le petit journal.com

En Algérie, les habitants de la ville d’Oran disposent de seulement 2 m² d’espaces verts alors que le ratio minimum serait de 10 m². Malgré l’obligation d’intégrer un jardin dans chaque nouvelle construction, la réalité est toute autre et les Oranais vivent de plus en plus mal cette situation.
Les autorités locales souhaiteraient développer les espaces verts et les aires de jeux mais aussi créer des forêts urbaines. Lire l’article dans La Tribune.

A Singapour, la "ville jardin" fête ses 50 ans (npark.gov.sg). 10 % de la ville est couverte par des espaces verts luxuriants, Green Singapope, a su se développer économiquement tout en favorisant un urbanisme vert qui doit sa réussite au fait que le paysagiste côtoie l’architecte sur un même pied d’égalité.
Le nouveau parc "Gardens by the Bay" est certainement l’ambassadeur de cette réussite avec ses 101 hectares, ses 250 000 plantes rares et sa promenande dans des arbres magiques de plus de 50 m de hauteur. Lire l’article dans Parismatch.com

Aux Etas-Unis, une étude parue dans Discover révèle que le taux de criminalité augmente dans les quartiers dépourvus de végétation. L’explication résiderait dans le fait qu’en présence d’espaces verts les gens passent plus de temps dehors ce qui encourage le brassage des générations et facilite l’intégration sociale. De plus, les plantes ont des effets thérapeutiques en diminuant la fatigue mentale et l’irritabilité.
En conclusion pour vivre au calme, aménageons des parcs et des jardins. A lire dans Discovermagazine.com

Au Canada, la cité francophone d’Edmonton organise des séances d’information destinées à intégrer les nouveaux migrants. Ceux-ci sont des travailleurs français arrivés récemment au Canada. Qualifiés en aménagements paysagers, ils souhaitent s’installer provisoirement ou définitivement dans l’Alberta, une des plus riches des dix provinces du Canada. A lire dans Radio-Cananda.ca