Accueil Agenda > MATERIELS ET BATIMENTS > MATERIELS > ENTRETIEN > Tondeuses autotractées

Tondeuse - Tondeuses autotractées - Gazon - Pelouse - Tondre - Entretien - Tonte
Mis à jour le 20/06/2013

Tondeuses autotractées

La tondeuse à gazon reste l’outil indispensable pour entretenir les jardins.
En effet tout propriétaire d’une parcelle de terrain rêve d’une "magnifique pelouse soigneusement tondue". Même si l’idée est un peu stéréotypée et bien que les prairies fleuries gagnent aujourd’hui du terrain, les surfaces de gazon restent indispensables pour structurer les perspectives des parcs, apporter une sensation d’espace et de liberté ou bien encore accompagner les aires de jeux et de détente bienfaitrices aux citadins.
Tant que les gazons conserveront une place de choix dans les parcs et les jardins, la tondeuse autotractée restera l’alliée du jardinier.

Aujourd’hui, le professionnel attend de sa tondeuse un travail de qualité lui permettant d’obtenir un gazon avec une hauteur régulière, des brins coupés net et sans arrachement. Il recherche aussi la maniabilité et la sécurité d’utilisation ainsi qu’une robustesse assurant la rentabilité de son investissement.

puceTitre.pngLes critéres de comparaison des tondeuses autotractées

puceStitre.pngLes moteurs

Les moteurs 4 temps équipent couramment les tondeuses car ils sont moins bruyants, moins polluants mais aussi moins gourmands en carburant et plus faciles à démarrer que les moteurs 2 temps.
Ces derniers sont aujourd’hui exclusivement réservés aux tontes dans les fortes pentes où les moteurs 4 temps souffrent de difficulté de lubrification.

Il existe différents types de fonctionnement :
• Type OHV : Moteurs à soupapes en tête actionnées par des tiges de culbuteurs.
• Type OHC : Moteurs avec un arbre à cames en tête qui permet de réduire le nombre de pièces commandant les soupapes et donc le poids de l’ensemble.
Le mécanisme est aussi plus résistant et le moteur plus compact.

Les moteurs peuvent être équipés de décompresseurs automatiques facilitant le démarrage.

puceStitre.pngLes transmissions

Elles peuvent être mécaniques, par courroie, par cardan ou hydrostatiques.
Le remplacement de la courroie peut nécessiter de désaccoupler le moteur du carter, ce qui représente une intervention mécanique complexe.
D’une bonne longévité, la transmission par cardan simplifie la maintenance et limite le risque de pannes dues à la rupture de courroie.

Les vitesses d’avancement peuvent être fixes ou variables, dans ce cas il est possible d’adapter la vitesse d’avancement de la tondeuse à la hauteur de l’herbe, à la dangerosité du terrain ou aux tracés sinueux des massifs.

puceStitre.pngLe différentiel

En rendant les roues motrices indépendantes l’une de l’autre, il permet de manœuvrer la tondeuse sans débrayer les roues et sans arracher le gazon.

puceStitre.pngLe frein de lame

Les principes de sécurité obligent à arrêter le fonctionnement du système de coupe lorsque l’utillisateur n’est plus aux commandes. Sur certaines machines, c’est le moteur qui est coupé dés que la poignée "homme-mort" est relachée. Ce système oblige à de nombreuses remises en route tout au long de la journée de travail. Par contre d’autres tondeuses sont équipées d’un frein de lame qui bloque uniquement le système de coupe et permet de vider le bac en toute sécurité ou de traverser une allée gravillonnée sans risque de projection.
Attention, malgré cette fonction, l’arrêt complet de la machine reste obligatoire pour toute intervention sur la lame.

puceStitre.pngLes carters de coupe

Les carters de coupe font l’objet de toutes les attentions de la part des fabricants. Leur hauteur et leur profil influent directement sur la qualité de coupe et la collecte de l’herbe. Chaque marque développe ses propres modèles.
Les carters de coupe ayant un impact important sur la qualité de la tonte, il est indispensable de procéder à des essais afin de déterminer les machines les mieux adaptées aux conditions d’utilisation propres à l’entreprise.

Les largeurs de coupes sont variables mais un grand nombre de machines professionnelles tondent sur 53 cm de large.

Les carters peuvent être en acier ou en aluminium :
• Les carters en acier sont solides et résistants aux chocs. Ils sont aussi plus faciles à réparer. Par contre ils sont lourds et ils augmentent de manière importante le poids de la machine entraînant des difficultés lors des manœuvres et une plus grande pénibilité pour l’opérateur.

• Les carters en aluminium sont plus légers, ils équipent un grand nombre de machines professionnelles. Leur fragilité les oblige à être protégés des chocs et de l’usure par des bandes d’aciers disposées sur les flancs.

puceStitre.pngLes roues

Ce sont des pièces extrêmement sollicitées : chargement dans les véhicules, chocs contre les bordures en béton, ripages lors des manœuvres, distances parcourues.
(Une surface de 500 m² représente 1 km de linéaire tondu ).
Si les roues sont trop fragiles elles entraîneront de multiples pannes avec des coûts de réparation importants, des immobilisations de matériel et surtout des retards dans les délais d’intervention de tonte.
La qualité des roues rentrent donc dans les critères essentiels de sélection de la machine. Pour un usage professionnel elles doivent être en aluminium coulé, montées sur des axes solides et protégées par des paliers à roulement à billes. Plus leur dimension est grande, plus facilement elles surmonteront les obstacles.

Certains modèles sont équipés d’un rouleau à la place des roues arrière ce qui apporte un aspect « bandes de couleurs alternées » au gazon et permet de rouler les graminées à chaque tonte favorisant ainsi leur tallage.
Les roues avant peuvent être pivotantes. Elles apportent ainsi une plus grande manœuvrabilité sur les surfaces de gazon au contour sinueux.

puceStitre.pngLe réglage de la hauteur de coupe

Il doit être suffisamment étagé pour permettre des coupes rases mais aussi des interventions dans des herbes hautes. Il doit être aisé à utiliser, sans risque d’erreur de réglage. Certaines machines sont équipées d’une poignée qui centralise et simplifie le positionnement des 4 roues.

Le respect de l’environnement et le confort de travail de l’opérateur passe par une machine silencieuse, légère, économe en carburant et facile à manœuvrer.

puceTitre.pngLes équipements

puceStitre.pngPour une utilisation professionnelle

• Roues en aluminium sur roulement à billes, solidité du système de réglage de la hauteur de tonte ;
• Guidon renforcé ;
• Réservoir à carburant grande capacité évitant les ravitaillements fréquents ;
• Protection contre les chocs grâce à un pare-choc avant et des bandes en acier sur les flancs du carter ;
• Déflecteur intégré et sac de ramassage de l’herbe bien dimensionné .

puceStitre.pngLes options utiles

• Kit mulching, l’herbe est plusieurs fois hachée dans le carter avant d’être laissée sur place. Cette méthode est à réserver aux chantiers nécessitant des tontes fréquentes ;
• Kit hache feuilles, il permet de diminuer de 75 % le volume des feuilles récoltées ;

puceStitre.pngLes tondeuses spécifiques

Certaines machines professionnelles sont sur coussin d’air. Leur grande légèreté (18 kg) et leur motorisation OHC leur permettent de travailler dans des pentes allant jusqu’à 45 degrés.
D’autres sont équipées de 4 roue motrices, d’un frein et d’une marche arrière pour faciliter les manoeuvres dans les talus (AS MOTOR)

puceTitre.pngLes organes de sécurité

Indispensables pour préserver la santé des salariés, les organes de sécurité doivent être en bon état de fonctionnement et ne pas présenter de montage-pirates qui les rendent inopérants.
L’opérateur doit les vérifier au début de chaque journée de travail :
• La sécurité homme-mort : elle permet soit d’arrêter le moteur, soit de bloquer la lame (frein de lame) lorque l’opérateur n’est plus aux commandes ;
• Le pare-pierres : placé sur le carter de coupe, il obstrue l’éjection de l’herbe et protége des projections de pierres intempestives. C’est une protection escamotable qui peut laisser la place au panier de ramassage ou au déflecteur ;
• Le déflecteur d’éjection : Placé à la sortie du carter de coupe il oriente l’éjection de l’herbe soit latéralement soit vers le sol afin de protéger les pieds et les jambes de l’opérateur. Sur certaines tondeuses le pare-pierres et le déflecteur ne font qu’un seul élément.
• Le carter de protection des courroies : il évite tout risque de happement des doigts par la courroie ou les poulies lorsqu’elles sont en mouvement ;
• Le carter de protection de la lame : Il confine la lame et évite toute projection. En cas de choc, les fissures doivent être ressoudées et les trous obturés ;
• La protection de l’échappement : une protection placée sur l’échappement évite tout contact direct avec les parties chaudes et limite le risque de brûlure ;
• Le silencieux d’échappement : Il atténue le bruit du moteur et contribue à de bonnes conditions de travail pour l’opérateur tout en respectant les conditions de vie du voisinage.

puceTitre.pngSources et liens

ARIENS sont distribués par PPK
HONDA
JOHN DEERE
VIKING
KUBOTA

STAUB
HUSQVARNA

KAAZ sont ditribuées par SABRE France
TORO
AS MOTOR